4 février 2021: dans le cadre de la journée nationale d’actions pour l’emploi, pour de meilleurs salaires, pour des retraites décentes et moins de précarité, plus de 250 personnes se sont retrouvées devant la Maison du Peuple avant de rejoindre en cortège les salariés de GEEPF qui bloquaient l’accès de leur atelier Porte de la Découverte.
Les salariés-es de GEEPF (General Electric) de Bourogne et Belfort sont en grève reconductible avec occupation des sites de production depuis le 28 janvier pour Bourogne et depuis le 1er février concernant Belfort. Elles et ils décident de refuser la casse de leurs acquis sociaux et luttent pour une véritable politique salariale dans leur entreprise.
26 janvier 2021: Près de 200 manifestants soutenus par l’intersyndicale CGT, FO, FSU, SUD et SNCL se mobilisent pour exiger des créations de postes, une autre politique éducative, une rémunération des salaires et carrières dans l’éducation.
21 janvier 2021: Les héros essentiels de l’année 2020 continuent la lutte et le combat avec la CGT pour obtenir de meilleures conditions de travail, un accueil de qualité et une prise en charge améliorée des malades.
Les salariés-es de SMRC Rougegoutte (ex Reydel) sont en grève reconductible depuis le 7 décembre. Après une semaine de grève et de silence de la part de la direction, les temps de pause sont maintenus (50 mn. que la direction voulait ramener à 30 mn.). De plus, une prime de 150 € est octroyée à l’ensemble du personnel et les retenues pour les journées de grève sont étalées. Comme quoi, la mobilisation est possible et elle paye!
Les agents territoriaux sont en lutte depuis le 17 septembre pour s’opposer à la disparition de leur Comité des Œuvres Sociales, de leurs primes et de leurs congés.